A- A A+
La mutuelle du personnel du groupe Société Générale
Retour Grands-parents et isolement
Mutuelle SG > Conseil > Grands-parents et isolement

Grands-parents et isolement


17 Mars 2021
Les grands-parents se languissent de leurs petits-enfants qui se désolent eux aussi de ne pas retrouver les câlins qu’ils aiment tant. Mais des retrouvailles trop rapides sont déconseillées car nous pouvons tous porter le virus sans le savoir. Alors, la rigueur d’abord..

Un équilibre bouleversé

Le confinement a déstabilisé l’équilibre des relations familiales en privant notamment les grands-parents de leur rôle de soutien concret dans la vie courante : aller chercher les enfants à l’école quand les parents ne peuvent pas le faire, assurer les accueils du mercredi et parfois faire le taxi entre les différentes activités des petits. L’organisation des vacances est également impactée, surtout lorsque celles des enfants sont plus longues que celles des parents.

Le rôle tenu par les grands-parents est non négligeable pour plusieurs raisons. Il s’agit d’abord d’un soutien actif pour la famille, doublé d’une aide matérielle. C’est également un des moyens pour les grands-parents de rester actifs socialement.

Comment maintenir le lien ?

Bien que le confinement impose une certaine distance, il ne signifie pas nécessairement une rupture des liens. Il faut simplement limiter les contacts physiques, potentiellement dangereux. Dans cette situation, l’essentiel est d’entretenir des relations et, pour cela, ne pas hésiter à utiliser tous les moyens modernes à notre disposition.

Le téléphone, évidemment, tous les systèmes de visio-conférence mais aussi un petit journal familial. Certains enfants (ou adultes), quand ils font un voyage, notent l’essentiel de leur journée dans un petit carnet ce qui leur donne l’occasion de se rappeler les bons souvenirs quand ils retrouvent leurs notes.

Pourquoi ne pas tenir ce petit journal et l’envoyer chaque semaine à ses grands-parents ? Et bien sûr, rien n’empêche ces derniers de répondre de la même façon à leurs petits-enfants ! Pour les plus jeunes, il est toujours possible de réaliser les « merveilleux dessins » dont les grands- parents se régalent.

Lutter contre l’isolement

Cette description de grands-parents jeunes, en bonne santé et toujours actifs, est idéale. Toutefois, nombreux sont ceux qui se sentent encore isolés. Certains n’ont d’ailleurs pas attendu le confinement pour subir cette situation.  Quand ils sont très jeunes, les petits-enfants rendent visite à leurs grands-parents mais après, quand ils grandissent ? La réalité des relations familiales n’est probablement pas aussi chatoyante que ce que nous imaginons. Le confinement est peut-être l’occasion de s’en souvenir et si possible de changer un peu cette réalité.
 

Source : Mutweb, 25/01/2021.

Voir tous les conseils
Fermer le menu