A- A A+
La mutuelle du personnel du groupe Société Générale
Retour Quelques bonnes habitudes pour protéger son cœur
Mutuelle SG > Conseil > Quelques bonnes habitudes pour protéger son cœur

Quelques bonnes habitudes pour protéger son cœur


04 Novembre 2019
Nous vous présentons queslques gestes simples pour vivre mieux et plus longtemps...

Le cœur est un muscle indispensable à la bonne circulation du sang dans l’organisme. Il est donc essentiel de le préserver pour rester en bonne santé. Pour ce faire, vous pouvez mettre en place quelques gestes simples au quotidien.

Une activité physique régulière

Les médecins préconisent d’adopter une activité physique et de la pratiquer au moins 30 minutes par jour. Il peut s’agir de :
- La marche
- La musculation
- Le ménage
- Le jardinage
- Etc.
 
Pour plus de sécurité en cas de reprise d’un sport intensif, il est recommandé d’effectuer un bilan médical à partir de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes. De plus, votre reprise doit avoir lieu de manière progressive afin de ne pas perturber votre organisme.

Lutter contre le stress

Le stress a des effets négatifs sur le fonctionnement cardiaque. Essayez donc de réduire le plus possible par l’intermédiaire du sport et d’activités de relaxation telles que la lecture, la musique ou la méditation. Le sommeil joue également un rôle crucial dans le fonctionnement de votre système cardio-vasculaire et la gestion de vos émotions.

Une alimentation saine

Il est possible de mieux protéger votre cœur en adoptant une alimentation équilibrée.

Ainsi, il est recommandé de consommer :
- Des légumes à forte teneur en fibres et en protéines végétales, tels que les lentilles, au moins deux fois par semaine.
- Des aliments riches en oméga-3 pour réduire le taux de cholestérol tels que les fruits secs (pistaches, noix, amandes…) ainsi que certains poissons (maquereaux, sardines…).
- Des graisses saines présentes dans l’huile d’olive, de noix et de colza, mais avec parcimonie.
 
En revanche, vous feriez mieux de limiter la consommation de mauvaises graisses et notamment celle de viandes rouges à 500 g par semaine. L’alcool et le tabac sont également connus pour leurs effets néfastes sur le système cardio-vasculaire. Les fumeurs constateront les effets positifs dès le premier jour après l’arrêt de la cigarette et il suffira d’un an pour réduire de moitié les risques d’infarctus du myocarde.

Une vigilance constante 

Enfin, vous devez être vigilant aux signes avant-coureurs d’un problème cardiaque. Une difficulté à parler, une faiblesse d’un côté du corps ou une déformation de la bouche peut évoquer un début d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Si tel est le cas, il vous faudra rapidement appeler le SAMU en composant le 15. Vous pouvez également consulter un médecin, un infirmier ou un pharmacien pour constater une hypertension artérielle.

Source : Mutweb 2019


Voir tous les conseils
Fermer le menu